06.11.2016
Le risque croissant d'une 3è guerre mondiale



Cet article n'est plus d'actualité après la défaite d'Hillary Clinton face à Donald Trump. Les risques de guerre nucléaire avec la Russie sont désormais écartés.


Nous sommes actuellement juste devant un embranchement majeur entre 2 futurs possibles, dont l'un débouchera sur l'effondrement final de notre civilisation, voire sur la fin de l'humanité.

Ces dernières années ont vu l'instauration d'une nouvelle guerre froide entre l'Occident et la Russie, avec une cristallisation des tensions en Syrie et en Europe orientale. Outre les manipulations et ingérences occidentales en Ukraine, il y a eu l'extension de l'OTAN toujours plus loin vers les frontières de la Russie, l'installation de systèmes antimissiles en Pologne dirigées contre la Russie, puis de missiles nucléaires dits "de première frappe" en Roumanie, ce à quoi la Russie vient de répondre par l'installation de missiles nucléaires dans son enclave de Kaliningrad (entre la Pologne et les pays Baltes).

Il y a 2 semaines, un général de l'état-major US a dit qu'un conflit "extrêmement meurtrier" avec la Russie est "quasiment certain".

https://francais.rt.com/international/27292-guerre-etats-unis-russie




C'est aussi ce que disais en mars un responsable de la Stratfor, l'agence de renseignement privée américaine qui travaille en lien étroit avec l'armée et la CIA:

https://francais.rt.com/international/16904-etatsunis-guerre-japon-prediction-pacifique


Coté Russie, il y eu cet appel quasi désespéré de Poutine fin juin:

http://www.entrefilets.com/danger_de_guerre_l_alerte_de_Poutine.html


De son coté, la Chine, alliée de la Russie, a considérablement développé et modernisé son armée depuis 10 ans, en grande partie grâce aux délocalisations et aux transferts de technologie des multinationales occidentales. La Chine a désormais le 2è budget militaire du monde derrière les Etats-Unis. Au début de l'année, on apprenait aussi que la Chine avait développé un nouveau système missiles balistiques intercontinentaux mobiles dissimulés dans des wagons de trains:.



http://www.les-crises.fr/la-chine-developpe-un-nouveau-systeme-de-transport-de-missiles-balistiques-intercontinentaux/

La Chine dispose notamment de chasseurs furtifs de 5è génération équivalents au meilleur chasseur US, le F22 Raptor.

La Chine a également développé des ogives nucléaires hypersoniques, impossibles à intercepter:

La Chine a aussi fait la démonstration qu'elle était en mesure d'abattre des satellites avec des missiles tirés depuis le sol, et donc de mettre en péril le "système nerveux" de l'armée américaine.

Voici un documentaire à propos de la montée en puissance militaire de la Chine et sur la confrontation USA - Chine qui a déjà commencé...
voir la vidéo


Parallèlement à tout cela, il est devenu évident que l'Occident est acculé, au bord d'un effondrement financier global, et avec une montée de la contestation contre l'Oligarchie qui voit bien qu'elle ne pourra pas contenir éternellement la révolte des innombrables victimes de l'insatiable cupidité néo-libérale.

C'est pourquoi la situation n'est pas comparable à la guerre froide des années 50 à 70, pendant les 30 glorieuses. A l'époque, la politique étrangère était conduite avec une certaine prudence et une certaine sagesse par des dirigeants qui avaient à l'esprit l'intérêt supérieur de leur pays et de leur peuple. Les dirigeants politiques d'aujourd'hui ne sont plus que des pantins aux mains des multinationales et des banques. Ce qui est attendu des chefs d'état et de gouvernements n'est plus l'intelligence et la compétence mais le conformisme et l'obéissance, Devenus de plus en plus médiocres, leur politique étrangère est devenue complètement insensée, On l'a vu en Irak en 2003, en Libye, et maintenant en Syrie ainsi qu'en Ukraine (où l'occident soutient un ramassis de néo-nazis), ce à quoi s'ajoute une "alliance" avec la Turquie, l'Arabie Saoudite et le Qatar qui ont tous les 3 soutenu l'Etat Islamique et/ou propagé l'islamisme dans le monde.

Mais on n'a pas encore vu le pire. Grisés par le pouvoir et par la cocaïne, les dirigeants occidentaux actuels s'imaginent qu'ils peuvent gagner une guerre nucléaire contre la Russie et la Chine. En oubliant que dans une guerre nucléaire il n'y a pas de gagnant, il n'y a que des perdants.

Inconscience et mégalomanie des dirigeants, prise du pouvoir par les multinationales, et menace d'effondrement global sont les 3 éléments qui rendent la situation actuelle bien plus dangereuse que celle de la guerre froide.


Voila les pièces du puzzle. Il est presque complet, à vrai dire il ne manque plus qu'une pièce: l'élection d'Hillary Clinton à la Maison Blanche. Le sort du monde sera alors scellé.



Hillary Clinton a soutenu chaudement toutes les guerres américaines récentes, y compris l'invasion de l'Irak en 2003. Bien que Démocrate, elle est idéologiquement proche des néo-conservateurs (ou "néo-cons") de l'ex administration Bush.

Le scénario à venir est écrit d'avance. Comme elle l'a déjà dit, Hillary Clinton est favorable à l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne en Syrie, ce qui amènera les avions américains à abattre des avions russes, ce à quoi la Russie répondra en abattant des avions américains. Ce sera le début de la 3è guerre mondiale.

Poutine l'a bien compris. Fin octobre, il aurait conseillé aux principaux responsables de l'administration et du gouvernement de rapatrier leurs proches de l'étranger. (infos ici). Pour les médias russes également, une 3e guerre mondiale est imminente (plus d'infos)


  Etats-Unis, Géopolitique

30.10.2016
Bientôt, une humanité de débiles



Le film "Idiocracy" est bel et bien en train de devenir une réalité. Le QI moyen des Français a baissé de 4 points en seulement 10 ans, entre 1999 et 2009, et c'est la même chose dans les autres pays occidentaux étudiés, aux États-Unis, aux Pays-Bas, au Danemark ou en Australie.

C'est une inversion de tendance par rapport aux décennies précédentes. Jusqu'en 1990, le QI moyen augmentait de 0,3 points par an en moyenne.

Les chercheurs attribuent cette baisse à la pollution par les perturbateurs endoctriniens, de plus en plus présents dans l'environnement et l'alimentation, grâce là encore à nos chères multinationales et à nos gouvernements qui les laissent tout faire, néo-libéralisme oblige.

Mais on peut y voir des causes supplémentaires, principalement l'abêtisation méthodique des populations par les médias, les émissions et films débiles, les musiques abrutissantes, les jeux vidéos, les dessins animés laids et idiots pour les enfants, ou le sabotage de l'éducation, une population stupide étant plus facile à manipuler en vue de lui faire accepter sa mise en esclavage ainsi que la concentration des richesses et du pouvoir par une infime minorité.

Ceci est d'autant plus inquiétant pour le futur que parallèlement, l'IA est de plus en plus performante, ce qui augmente la probabilité qu'un jour elle supplante l'homme et finisse par prendre le pouvoir...



A plus court terme, cette abêtisation croissante va renforcer le succès des idées politiques les plus simplistes, propagées par des politiciens démagogues et par les gourous de la conspisphère ou fachosphère. Cela va aussi accélérer le déclin de l'Occident face à la Chine qui fait à l'inverse des efforts constants pour augmenter le niveau d'éducation de sa population.

Plus d'infos: https://usbeketrica.com/article/l-humanite-va-t-elle-devenir-debile


  Société

26.10.2016
La Chine trace la voie pour un totalitarisme "moderne"



Au début de la mondialisation néo-libérale et des délocalisations massives vers la Chine qui s'en sont suivies, les Occidentaux ont commis 2 erreurs d'appréciation majeures.

Tout d'abord, ils ont cru que la Chine se bornerait à être "l'atelier du monde", en restant centrée sur l'industrie manufacturière. En réalité, grâce aux transfert de technologies réalisés par les multinationales occidentales et à la possibilité pour les Chinois d'observer de près les méthodes de production dernier cri, la Chine a rapidement rejoint le niveau technologique des pays occidentaux et s'est mise à produire des produits hautement technologiques, notamment dans le domaine de l'électronique et du numérique. Mais grâce à son enrichissement et aux actions bien pensées et bien coordonnées d'un état très interventionniste (contrairement aux gouvernements occidentaux qui ont abandonné toute politique industrielle en laissant le champ libre à leurs multinationales), la Chine a remarquablement développé sa recherche scientifique et technologique. Elle est désormais sur le point de dépasser les pays occidentaux. Il ne se passe plus un mois sans que soient annoncés des réalisations où la Chine est à l'avant-garde de la technologie. Ainsi, le super-calculateur le plus puissant du monde a longtemps été américain, il est désormais chinois. La Chine vient aussi de lancer le premier satellite quantique. Dans le domaine militaire, elle a aussi mis au point un missile intercontinental hypersonique.

La deuxième énorme erreur des Occidentaux a été de croire que le développement économique et l'accroissement des échanges amènerait la Chine à "libéraliser" son régime, avec à la fois plus de "démocratie", une conversion au libéralisme économique, et une intégration (ou plutôt une soumission) aux réseaux d'influence du pouvoir mondial réel.

En réalité, la Chine n'est pas aux avant-postes du futur uniquement dans le domaine technologique. Elle l'est aussi dans le domaine politique. Ce n'est pas la Chine qui est appelée à adopter le modèle occidental, mais plutôt l'Occident qui va tendre à adopter le modèle politique chinois. Car celui-ci est la démonstration qu'un régime non démocratique est parfaitement compatible avec une société de consommation et "l'économie de marché", contrairement à ce qu'ont toujours cru les "experts" et intellectuels occidentaux.

Le régime des pays occidentaux est déjà en train de se rapprocher du modèle chinois. La démocratie y est de plus en plus relative, la surveillance des citoyens par l'état est de plus en plus développée et omniprésente, et les éventuelles manifestations sont de plus en plus violemment réprimées par une police de plus en plus militarisée. Certes, il y a encore des élections pour la forme, mais aucun des candidats ayant une chance d'être élu (c'est à dire disposant des financements et des réseaux nécessaires) ne représente les aspirations des citoyens. Et quel quels soient les candidats élus, ils appliqueront au final la même politique, celle élaborée en amont par le pouvoir économique et financier, La "démocratie" occidentale n'a jamais autant été une oligarchie, où le pouvoir est exercé par des personnes cooptées au sein d'une élite qui concentre à la fois le pouvoir et les richesses. Exactement comme en Chine où les dirigeants sont renouvelés à peu près au même rythme que dans les pays occidentaux mais sans être élus, coopté au sein d'une élite politique, celle des dirigeants d'un Parti unique.

Il est de plus en plus probable que la société future sera quelque part entre le "meilleur des mondes" d'Huxley et "1984" d'Orwell. Une dictature, mais "moderne", hautement technologique, et où le citoyen moyen n'aura pas conscience d'être dans une prison ni d'être un esclave. Mais où ceux qui ne s'intégreront pas au système seront impitoyablement éliminés.

Là encore, la Chine vient d'ouvrir la voie, cette fois pour le totalitarisme du futur...



Le mois dernier, le régime à décidé l'instauration d'un système de notation de chaque citoyen, avec une évaluation des comportements quotidiens par l'attribution de bons ou de mauvais points grâce à la surveillance électronique et au "big data", c'est à dire l'exploitation de l'ensemble des données administratives ou personnelles. Ainsi, des infractions routières, dire du mal du Parti, adhérer à une religion jugée indésirable, ou délaisser ses parents âgés rapporteront des mauvais points qui diminueront les avantages ou allocations attribuées par l'état, ou qui réduiront l'accès aux meilleurs emplois. Inversement, les bons points permettront d'obtenir plus facilement un crédit, d'inscrire ses enfants aux meilleurs écoles, etc.

En ajoutant à cela une sélection génétique des naissances, domaine dans lequel la Chine est également pionnière (n'ayant pas eu à s'encombrer de contraintes éthiques), nous obtenons le parfait "meilleur des mondes"...

Plus d'infos:
http://dailygeekshow.com/chine-note-citoyens/
http://www.latribune.fr/economie/international/chine-le-big-data-pour-noter-les-citoyens-et-sanctionner-les-deviants-610374.html


  Fin de la démocratie

22.10.2016
Philip Glass par Jaap van Zweden



Un extrait du concerto pour 2 pianos de Philip Glass, joué par les soeurs Katia et Marielle Labèque et l'Orchestre National de France...

Admirez la subtilité et la précision du chef d'orchestre, le hollandais Jaap van Zweden, reconnu comme l'un des meilleurs actuellement dans le monde...

voir la vidéo


  Musique

07.10.2016
Rewind



Ce n'est pas un film mais une série, ou plutôt son pilote (le 1er épisode) diffusé par Syfy, sur un sujet fascinant: le voyage dans le temps, avec ses dangers car toute modification du passé peut avoir des conséquences directes ou indirectes susceptibles de modifier radicalement le présent.

Parmi les acteurs, on retrouve le réalisateur David Cronenberg qui avait déjà fait des apparitions dans d'autres séries précédemment (dans Alias, Jason X, et Cabale). Il joue le rôle du scientifique qu'on voit interrogé de façon musclée au début de la vidéo.

Le pitch: New York est détruite par une bombe atomique que des terroristes ont placé dans une voiture. En plus des millions de morts, cela va entrainer une une chaine d'évènements désastreux pour l'ensemble du monde. Mais l'armée travaille avec une brillante scientifique sur le voyage dans le temps. Le système fonctionne mais il est un peu instable et il n'a pas encore été testé. Les premiers voyageurs sont envoyés dans le passé pour empêcher que l'attentat nucléaire ait lieu.

Téléchargement:
one-telechargement
go4stream
uptobox


  Films, Futur

10.09.2016
Burning Man Festival



Le Burning Man Festival 2016 vient de s'achever. Il a lieu tous les ans, la dernière semaine d'Aout dans le désert du Nevada, il rassemble près de 50.000 personnes venues du monde entier. Burning Man, c'est un peu Woodstock en plus actuel et en plus fou encore. C'est un lieu de totale liberté, de créativité déjantée qui tranche avec le genre de monde dans lequel nous sommes désormais. C'est un comme si une fenêtre temporelle s'ouvrait sur une Terre alternative, dans une dimension parallèle, qui serait le meilleur de ce que le monde aurait pu être si il avait suivi d'autres voies, ou le meilleur de ce qu'il pourrait être demain, un monde de créativité, d'amour et de liberté.





2 superbes vidéos et un album photo pour vous téléporter au Burning Man...

vidéo 1

vidéo 2

album photo  (cliquez sur la flèche play en haut pour lancer le diaporama)

Ah oui... Le Burding Man est un monde sans smartphones, délibérément et parce qu'au milieu du désert, plus de 3G ni de wifi pour les bidules :)


  Art

13.08.2016
Réseaux d'échanges d'informations

Voici une image du trafic aérien mondial. Elle permet de visualiser les échanges humains qui relient les différentes zones de la planète, et donc des échanges d'informations. On voit aussi où ces informations se concentrent, ainsi que les liens qui relient ces zones... (cliquer les images pour agrandir)








Ici, le réseau est plus dense mais il a la même structure, il s'agit d'une carte d'internet avec les zones les plus actives et les liens qui les relient...




A une échelle beaucoup plus vaste, une image des amas de galaxie avec les zones où ils se concentrent et les "filaments" qui les unissent en une structure globale qui est celle de l'univers...

Les concentrations d'amas de galaxies sont aussi de facto les endroits où se concentrent les formes de vie, et donc l'intelligence, la conscience et l'information.







Enfin, des neurones et leurs connexions synaptiques...




Comme dans un fractal, on retrouve des structures similaires à différentes échelles. Bien que de nature très différentes, ces structures ont en commun de pouvoir être vues comme des réseaux d'échanges d'information.


  Fractals, Univers

21.07.2016
Kubrick et la couleur rouge



Stanley Kubrick savait remarquablement bien utiliser les couleurs dans ses films, en particulier la couleur rouge, omniprésente dans ses films, symbolisant le danger, la violence ou la luxure...

voir la vidéo


  Films



Sommaire

Sommaire en images

Vidéothèque

Rechercher



Recherche avancée 

News


Revue de presse

Village


Humans Village
Le site participatif de syti.net
En savoir plus

Bibliographie


Bibliographie
contre la pensée unique

Thèmes

Univers  

Astronomie  

Physique  

Mathématiques  

Formes  

Fractals  

Nature  

Gaïa  

Animaux  

Sciences de la vie  

Cerveau  

Spiritualité  

Vision globale  

Histoire  

Maitres du Monde  

Fin de la démocratie  

Big Brother  

Fascisme  

Islamisme  

Régime policier  

Contrôle social  

Manipulations  

Médias  

Nouvel ordre économique  

Résistance  

Société  

Géopolitique  

Etats-Unis  

Crise alimentaire  

11 septembre  

France  

Sarkoland  

OGM  

Environnement  

Sociétés secrètes  

Santé  

Black Projects  

Implants  

Apocalypse  

Futur  

Extraterrestres  

Documentaires  

Court-métrages  

Time lapse  

Films  

Musique  

Art  

Surf  

Fun  

Cyber  

Diaporama  

Humour  


Archives du blog


2017

2016

2015

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

Planète




Position du jour et de la nuit







Le Soleil en direct
avec le satellite Soho

Sites



Blog de l'Arbre des Possibles




GuruMed

Musiques

  

  

Web Radios




playlist



playlist


playlist


site


site


site

autres web radios

Films









Webmasters



bannière, code à insérer:

<a href="http://blog.syti.net" target="_blank"><img src="http://blog.syti.net/Images/blog_syti.jpg" border=0></a>

RSS



code à insérer pour intégrer
le RSS sur votre site:


<script type="text/javascript" src="http://blog.syti.net/RSS_script.php?id=0"></script>