15.02.2011
Comment l'ultra-libéralisme s'est imposé au monde




Comment l'idéologie libérale s'est-elle imposée à partir des années 1980, appliquée simultanément par tous les gouvernements, et devenue hégémonique au point de s'imposer en "pensée unique" ?

C'est le sujet du documentaire "Le capitalisme depuis 1975" de Jean Druon (réalisateur de "Alerte à Babylone").

On y retrouve notamment Milton Friedman, concepteur de l'idéologie ultra-libérale avec Friedrich von Hayek. Friedman, Hayek et quelques autres économistes, intellectuels et personnalités politiques se réunissaient à la Société du Mont Pélerin, un "think tank" financé en partie par le haut patronat suisse et dont les réunions ont lieu sur les hauteurs du mont Pélerin en Suisse.
C'est là qu'au début des années 70, ils mirent au point le cadre idéologique qui servirait au mieux les intérêts des élites économiques.

Comme le dit dans le film Brandon Marteen (consultant indépendant, auteur d'un livre sur le libéralisme et les privatisations): "Leurs prescriptions politiques reflétaient à ce moment là les intérêts des forces les plus puissantes du capitalisme. Et c'est la coïncidence de ces idées avec les intérêts du capitalisme mondial qui a leur permis de s'imposer, plutôt qu'une quelconque valeur intrinsèque. Depuis lors bien des problèmes économiques et sociaux ont surgi qui ont démontré que ces idées étaient très faibles."

Les organisations du pouvoir mondial (notamment le Groupe de Bilderberg et le Forum de Davos) ont dès lors utilisé toute leur influence pour imposer le libéralisme aux gouvernements et aux populations, en "solution" à la crise économique déclenchée en 1973 par le "choc pétrolier" (un événement par ailleurs créé délibérément).

La première étape a été de diffuser les idées néo-libérales parmi les décideurs économiques, dans la presse financière et dans le monde universitaire où les deux premiers centres de propagation furent l'université de Chicago (qui allait former les "Chicago boys") et celle de St Andrews en Ecosse (la 3è université la plus élitiste de Grande Bretagne après Oxford et Cambridge). Il fallait ensuite convertir les responsables politiques, de droite puis de gauche. Parmi les premiers disciples, il y avait Margaret Thatcher (membre du Groupe de Bilderberg) et Ronald Reagan qui allaient prendre le pouvoir quelques années plus tard, faisant déferler la vague libérale sur le monde.

On connait la suite... Crises économiques de plus en plus rapprochées et de plus en plus graves, privatisations des services publics, endettement croissant des états, précarité, chômage massif, appauvrissement de la population ordinaire et enrichissement sans précédent des plus riches, dérèglementations, délocalisations, et pour finir, le déclin des pays occidentaux et la plus grave crise financière qu'on ait connu...


Voici un montage des meilleurs passages du film...
voir le film
  Nouvel ordre économique
Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:

20.06.2012


Time out
10.11.2011


Inside job
13.06.2011


Parachute doré
29.01.2011


Davos 2011
20.01.2011


Hyper inflation
21.12.2010


Vision globale
14.05.2009


Casino mondial