22.08.2009
Henri Laborit - Les interelations entre l'esprit, le corps et la société

Tout le travail du neurobiologiste Henri Laborit a porté sur l'étude des relations entre l'esprit et le corps, ce qu'on appelle la neuroendocrinologie. Mais l'originalité de Laborit et la raison pour laquelle on a organisé son oubli dans les médias, est qu'il avait étendu ses recherches à l'influence que peut avoir la société sur le système esprit-corps...



Henri Laborit, "Eloge de la fuite"

"Le comportement de fuite sera le seul à permettre de demeurer normal par rapport à soi-même, aussi longtemps que la majorité des hommes qui se considèrent normaux tenteront sans succès de le devenir en cherchant à établir leur dominance, individuelle, de classe, de groupe, de nation, etc.

L'expérimentation montre en effet que la mise en alerte de l'hypophyse et de la corticosurrénale, qui aboutit si elle dure à la pathologie viscérale des maladies dites "psychosomatiques", est le fait des dominés, ou de ceux qui cherchent sans succès à établir leur dominance, ou encore des dominants dont la dominance est contestée et qui tentent de la maintenir. Tous ceux-là seraient alors des anormaux, car il semble peu normal de souffrir d'un ulcère de l'estomac, d'une hypertension artérielle ou d'un de ces syndromes dépressifs si fréquents aujourd'hui.
Or comme la dominance stable et incontestée est rare, heureusement, vous voyez que pour demeurer normal il ne vous reste plus qu'à fuir loin des compétitions hiérarchiques. Attendez-moi, j'arrive!"




Toujours à propos du lien étroit entre l'esprit et le corps, le génial film d'Alain Resnais, "Mon Oncle d'Amérique" alterne habilement l'histoire vécue par les personnages et les interventions d'Henri Laborit qui nous donne des clés essentielles, illustrées par quelques expériences sur les rats...





Quelques autres extraits des livres d'Henri Laborit...

"Dieu ne joue pas aux dés"

"L'angoisse est pour nous fondamentalement liée à l'inhibition de l'action, dont les causes sont multiples, mais dont une des principales est le déficit informationnel."

"De plus, la civilisation industrielle ayant conduit à l'entassement des hommes dans les gigantesques cités modernes, hommes soumis à un travail parcellaire, répétitif et sécrétant l'ennui, l'espace d'improvisation se rétrécissant et les dépendances s'accroissant chaque jour, les seules fuites furent donc la drogue, tranquilisante ou psychotogène, la névrose ou la psychose, le suicide, dont celui des adolescents s'accroit en nombre de façon inquiétante, ou enfin le retour aux mythes répandus par les multiples sectes souvent exploiteuses et cachant leur intérêt économique sous le masque de la spiritualité.

Enfin, une angoisse qui se cramponne au ventre de tout homme (...), l'angoisse de la mort, demeure toujours présente malgré les efforts faits par les sociétés productivistes pour la faire oublier, car elle risque de diminuer la productivité. (...) Les jeux du cirque banalisés, la pseudo-liberté des vacances incrustée dans la vie journalière, les divertissements innombrables, du plus banal au plus sophistiqué, tentent de faire oublier que la mort est au bout de cette vie sans signification -autre que de recevoir un salaire pour subsister, et acquérir non seulement des biens répondant aux besoins fondamentaux, mais aussi ceux répondant aux besoins acquis, ceux que la publicité a fait naitre, aussi exigeants maintenant que les premiers. (...)

Pour certains, la science a pu repousser très loin les limites de l'espace et du temps où l'homme est inclus. Mais pour la plupart, ceux dont la représentation du monde ne va guère plus loin que les murs de leur bureau, de leur entreprise ou de leur HLM, l'espace s'est au contraire prodigieusement rétréci. Ils se sentent cloisonnés, aliénés, déboussolés, ne sachant plus devant leurs manettes ou leur ordinateur où se trouve le nord qu'Ulysse, dans sa recherche de la route de l'étain, savait repérer grace à l'étoile polaire."


"Quand les sociétés fourniront à chaque individu, dès le plus jeune age, puis toute sa vie durant, autant d'informations sur ce qu'il est, sur les mécanismes qui lui permettent de penser, de désirer, de se souvenir, d'être joyeux ou triste, d'être calme ou angoissé, furieux ou débonnaire, sur les mécanismes qui lui permettent en résumé de vivre, de vivre avec les autres, quand elles lui donneront autant d'informations sur cet animal curieux qu'est l'homme qu'elles s'efforcent depuis toujours de lui en donner sur la façon la plus efficace de produire des marchandises, la vie quotidienne de cet individu aura la chance d'être transformée.

Quand il s'apercevra que les choses se contentent d'être et que c'est nous, pour notre intérêt personnel ou celui du groupe auquel nous appartenons, qui leur attribuons une "valeur", sa vie sera transfigurée. Il ne se sentira non plus isolé mais uni à tous à travers le temps et l'espace, semblable et différent, unique et multiple à la fois, (...) passager et éternel, propriétaire de tout sans rien posséder, et cherchant sa propre joie, il en donnera aux autres."
  Société, Cerveau, Vision globale
Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:

03.06.2017


Thomas Pesquet, "New eyes"
11.12.2016


Les Faussaires
12.11.2016


Mark Henson, des peintures qui ont du sens
30.10.2016


Bientôt, une humanité de débiles
06.06.2016


Cerveau et intelligence
25.03.2016


Facebook et sa "no life" numérique vus par Orelsan
10.02.2016


L'effondrement à venir
06.02.2016


5 vagues de l'avenir
06.02.2016


Le futur dans lequel nous sommes entrés ? - Maud Kristen en 2014
05.02.2016


Rone, "Bora vocal"
01.11.2015


"My dinner with André", dialogue prémonitoire
25.10.2015


Et si l'argent n'avait pas d'importance ? - Alan Watts
21.10.2015


Le monde tel qu'il est devenu
18.10.2015


"Le mensonge dans lequel nous vivons"
03.05.2015


Notre civilisation vue par des Indiens d'Amazonie
03.04.2015


Soyez le changement que vous voulez voir
18.02.2015


"Une brève histoire de l'avenir"
07.03.2013


L'histoire de l'humanité en 2 minutes
26.02.2013


Samsara
14.02.2013


"La possibilité d'être humain"
27.07.2012


Noosphère
25.07.2012


Cartes relativistes
12.06.2012


Suivez le lapin blanc...
21.12.2011


Thrive
16.12.2011


Collapse, l'effondrement
08.01.2011


"Le moment est venu"
21.12.2010


Vision globale
07.11.2010


L'intelligence des végétaux
30.10.2010


Structure neuronale de l'univers
03.10.2010


L'extraordinaire découverte des neurones miroirs
05.04.2010


Structure de la société capitaliste
21.03.2010


"Zone Xtrême", l'expérience de Milgram en jeu TV
22.01.2010


"Nous resterons sur Terre"
21.12.2009


Flux aériens de la technosphère
02.12.2009


Le point de rupture
08.11.2009


"La 11è heure, le dernier virage"
07.11.2009


Claude Lévi-Strauss, "ce n'est pas un monde que j'aime"...
09.09.2009


"Chronos"
23.08.2009


La connexion esprit-corps
22.08.2009


Dimensions de la conscience, cerveau et hallucinogènes
22.08.2009


Le génie - Les surdoués de la mémoire et de la créativité
19.08.2009


Think different
14.08.2009


"Surplus, la consommation par la terreur"
11.04.2009


Tableau de bord de l'humanité
11.04.2009


Naqoyqatsi - Life as war
 
 



Sommaire

Sommaire en images

Vidéothèque

Thèmes

Univers  

Astronomie  

Physique  

Mathématiques  

Formes  

Fractals  

Nature  

Gaïa  

Animaux  

Sciences de la vie  

Cerveau  

Spiritualité  

Vision globale  

Histoire  

Maitres du Monde  

Fin de la démocratie  

Big Brother  

Fascisme  

Islamisme  

Régime policier  

Contrôle social  

Manipulations  

Médias  

Nouvel ordre économique  

Résistance  

Société  

Géopolitique  

Etats-Unis  

Crise alimentaire  

11 septembre  

France  

Sarkoland  

OGM  

Environnement  

Sociétés secrètes  

Santé  

Black Projects  

Implants  

Apocalypse  

Futur  

Extraterrestres  

Documentaires  

Court-métrages  

Time lapse  

Films  

Musique  

Art  

Surf  

Fun  

Cyber  

Diaporama  

Humour  


Rechercher



Recherche avancée 

News


Revue de presse

Village


Humans Village
Le site participatif de syti.net
En savoir plus

Bibliographie


Bibliographie
contre la pensée unique

Planète




Position du jour et de la nuit







Le Soleil en direct
avec le satellite Soho