27.02.2013
Mongolie, histoire du chameau qui pleure

Quelque part dans la steppe de Mongolie, une chamelle se désintéresse totalement du petit qu'elle vient de mettre bas. La caméra filme alors la terrifiante distance qui s'installe entre la chamelle et son rejeton, les têtées empêchées, la fragilité et le rejet. Devant les larmes du chameau abandonné, les hommes constatent leur impuissance et s'en remettent à la tradition: ils font venir un violoniste, qui, en costume traditionnel, devra tenter d'émouvoir la chamelle, et permettre la réconciliation entre la mère et l'enfant.

La séquence de rite est tout simplement hallucinante: cette séance de musicothérapie en plein désert relève du mystique, et les hommes sont les témoins patients et concentrés d'une nature impérieuse, qui les dépasse et qu'ils respectent. Tout dans le film provoque l'émotion, ou l'émerveillement. Les réalisateurs réussissent à livrer un regard intelligent et extrêmement pertinent sur une civilisation tout entière, qui fait le grand écart entre les traditions et les mirages du progrès.

voir la vidéo

source
  Spiritualité, Animaux, Musique
Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:

11.12.2016


Les Faussaires
07.06.2016


Le Tao du surf
01.04.2016


Hang Massive
07.02.2015


Duo Fergessen
15.08.2012


Lévitation
09.08.2012


Planète bleue
03.08.2012


A Space Journey
18.05.2011


Mystic night
19.03.2011


Ambient radio
05.08.2010


Vol libre
04.08.2010


Kundun
08.09.2009


Citations (2)
05.09.2009


Citations
31.08.2009


Lâcher-prise
29.08.2009


Autopoïèse
19.08.2009


Think different
21.04.2008


Octuple sentier