22.05.2009
Bilderberg 2009 - Communiqué officiel



David Rockefeller, grand banquier, fondateur de la Chase Manhattan Bank, co fondateur du Groupe de Bilderberg, fondateur du CFR et de la Commission trilatérale
Le communiqué officiel que le Groupe de Bilderberg a envoyé par fax à quelques journalistes choisis... et que certains on refaxé à des personnes moins choisies :-)

(texte original en anglais)

Bilderberg Meetings
P.O. Box 3017
2301 DA LEINDEN
The Netherlands

Date: 19 mai 2009

COMMUNIQUÃ? DE PRESSE
BILDERBERG MEETINGS
17 mai 2009

Le 57è Bilderberg Meeting se tiendra à Vouliagmeni, en Grèce, du 14 au 17 mai 2009. La conférence traitera principalement de la crise financière, des gouvernements et du marché, du rôle des institutions, des économies de marché et des démocraties, de l'Irak et de l'Afghanistan, des Etats-Unis et du monde, du cyber-terrorisme, des nouveaux impérialismes, du protectionisme, et des défis post-Kyoto.

Environ 130 participants sont attendus dont les deux tiers viennent d'Europe et les autres d'Amérique du Nord. Environ un tiers d'entre eux viennent de la politique et des gouvernements, et les deux tiers viennent de la finance, de l'industrie, des services, de l'éducation et des communications. Le meeting est privé afin d'encourager les discussions franches et ouvertes.

Le Bilderberg tient son nom de l'hôtel en Hollande où s'est tenu le premier meeting, en mai 1954. Ce meeting pionnier pris forme autour de la préoccupation exprimée par des citoyens leaders des deux cotés de l'Atlantique, alors que l'Europe de l'Ouest et l'Amérique du Nord travaillaient ensemble aussi étroitement que possible sur les problèmes communs d'importance critique. Il fut ressenti que des discussions régulières et "off the record" pourraient aider à une meilleure compréhension des forces complexes et des tendances majeures affectant les nations occidentales dans la difficile période de l'après-guerre.

La Guerre Froide est maintenant terminée. Mais à presque tous les égards, il y a davantage, pas moins, de problèmes communs - du commerce à l'emploi, de la politique monétaire à l'investissement, des défis écologiques à la tâche de promouvoir la sécurité internationale. Il est difficile de penser à n'importe quelle question aussi bien en Europe qu'en Amérique du Nord pour lesquelles des solutions multilatérales n'auraient pas (...) [ligne manquante sur le fax]

Ce qui est unique à propos du Bilderberg en tant que forum est le large éventail de citoyens leaders qui sont rassemblés pour environ trois jours de discussions informelles et "off the record" à propos de thèmes liés aux préoccupations présentes, en particulier dans le domaine des affaires étrangères et de l'économie internationale. Le sentiment fort parmi les participants qu'au vu des différentes attitudes et expériences des nations occidentales, il demeure un besoin clair de développer encore plus loin une compréhension qui intègre ces préoccupations. Le caractère privé du meeting n'a pas d'autre propos que de permettre aux participants de parler librement et avec l'esprit ouvert.

En résumé, Le Bilderberg est un forum international petit, flexible, informel et "off the record" dans lequel différents points de vue peuvent être exprimées et la compréhension mutuelle améliorée.

La seule activité du Bilderberg est cette Conférence annuelle. Durant le meeting, aucune conclusion n'est atteinte, aucune recommandation n'est faite, et aucune déclaration politique n'est formulée. Les noms des participants sont rendus disponibles à la presse. Les participants sont choisis en fonction de leur expérience, leur connaissance, et leur statut; tous les participants assistent au Bilderberg dans un cadre privé et non officiel.


commentaires

Pour comprendre tout le sens de ce communiqué, l'usage d'un "décodeur" est indispensable.

Ainsi, dans un fax d'une page, ils éprouvent le besoin de se justifier à trois reprises sur le fait que la réunion est à huis clos, signe que qu'ils savent bien que ce secret est la question gênante. Un tel mélange de responsables économiques, politiques et médiatiques n'est pas sain pour la démocratie et la séparation des pouvoirs, et encore plus quand il s'agit d'une réunion à huis-clos.

Ensuite, comment peut-on croire une seconde que le Bilderberg est une organisation "petite" comme ils disent, alors qu'ils se réunissent dans des palaces luxueux, réservés pour eux tous seuls, et protégés par des centaines de policiers locaux et des agents de la CIA...?

Enfin, ce que se disent toutes ces personnes en situation de pouvoir chacune dans leur domaine ne peut pas être sans incidence sur les grandes orientations politiques, économiques ou sociales. Surtout quand toutes ces personnes partagent les mêmes intérêts, des intérêts qui sont à l'opposé de l'intérêt général.

Il est clair que toutes ces personnes à l'emploi du temps chargés ne se réunissent pas juste pour bavarder, mais bel et bien pour se concerter, en vue d'atteindre des objectifs par rapport à leurs intérêts.

Ils l'avouent à demi mot quand ils disent: "Le sentiment fort parmi les participants qu'au vu des différentes attitudes et expériences des nations occidentales, il demeure un besoin clair de développer encore plus loin une compréhension qui intègre ces préoccupations".

Et pour ce type de personne, la "compréhension" n'a pas un but académique, c'est une compréhension entièrement destinée à l'action.
  Maitres du Monde
Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:

23.01.2015


Davos 2015
25.01.2013


Davos 2013
10.06.2011


Bilderberg 2011
29.01.2011


Davos 2011
11.08.2009


Connexions
20.01.2008


Davos 2008
02.04.2007


"Zeitgeist"