04.10.2010
Exoplanète habitable en vue ?

Le 29 septembre 2010, les astronomes de l'Observatoire Keck à Hawaï ont découvert une planète potentiellement habitable, située à seulement 20 années-lumière de nous. Comme l'indique la lettre "g", c'est la 7è planète découverte autour de l'étoile Gliese 581 qui rejoint ainsi l'étoile HD 10180 en tant que système planétaire comptant le plus d'éléments connus. Deux autres planètes de Gliese 581, Gliese 581c et 581d, se trouvent dans la zone d'habitabilité, ni trop proche ni trop loin de l'étoile afin de permettre l'existence d'eau liquide (celle-ci étant la base de la vie telle que nous la connaissons sur Terre).

Gliese 581g est une planète rocheuse comme la Terre, en orbite circulaire autour d'une naine rouge située dans la constellation de la Balance. Sa masse est de 4 à 5 fois celle de la Terre, pour un diamètre de 1,3 fois supérieur. Les températures y sont un peu plus fraiches que sur Terre, entre -30 et -12 degrés. Mais ça n'est qu'une estimation car la planète a aussi une atmosphère dont on ignore encore la composition. Si elle crée un effet de serre puissant, les températures pourraient être beaucoup plus chaudes, comme sur Vénus. En cas d'effet de serre très faible, Gliese 581g pourrait être une planète glacée.

Mais voila, Gliese 581g est en rotation synchrone par rapport à son étoile, ce qui veut dire qu'elle lui présente toujours la même face. Il pourrait donc y avoir une face trop chaude, et l'autre trop froide, la vie ne pouvant alors se développer que dans l'étroite bande entre la zone de jour et la zone de nuit. A condition qu'il n'y ait pas de vents trop violents à cause du contraste thermique entre les deux faces...

Autre bémol, les astronomes de l'observatoire européen de La Silla au Chili qui avaient découvert les deux autres planètes potentiellement habitables autour de la cette étoile n'ont pas pu confirmer la découverte de leurs confrères américains (malgré de multiples observations avec un spectrographe plus puissant et plus précis) ce qui jette un doute sur la réalité de l'existence de Gliese 581g.
  Astronomie