29.11.2009
L'inversion des pôles a déjà commencé

Les pôles magnétiques se sont inversés de multiples fois dans l'histoire de la Terre. Le phénomène se produit à des intervalles allant de quelques dizaines de milliers d'années à plusieurs millions d'années. La durée moyenne entre deux inversions est de 250.000 ans, et la dernière a eu lieu il y a 780.000 ans.

Les simulations informatiques nous ont récemment permis de mieux comprendre comment se passait une inversion. L'ensemble du processus se déroule sur plusieurs centaines d'années. Cela commence par des poussées de la zone magnétisée nord dans la zone magnétisée sud, et réciproquement. Puis ces poussées deviennent des incursions avec des "bulles" de magnétisme inversé dans chaque hémisphère. Nous en sommes actuellement à ce stade. Enfin, les zones se mélangent complètement tandis que le champ magnétique global s'affaiblit fortement, laissant passer les radiations en provenance du Soleil et de l'espace. L'afflux de radiations et l'absence de protection contre les éruptions solaires auront pour conséquence une augmentation des risques de cancers (en particulier le cancer de la peau), la mise hors service des circuits électroniques et des satellites de communication, mais aussi une multiplication des aurores boréales qui pourront être observées sous toutes les latitudes.

C'est ce que l'on découvre avec ce documentaire qui nous apprend également que le champ magnétique terrestre est destiné à décroitre à long terme, du fait des ralentissements déjà constatés dans les mouvement de convection du fer en fusion, au centre de la Terre. Dans cela se confirme, d'ici un milliard d'années, lorsque le champ magnétique aura disparu, l'atmosphère de la Terre sera exposée à l'érosion des vents solaires et sera progressivement dispersée dans l'espace. On sait maintenant que c'est ce qui est arrivé à Mars qui a perdu son atmosphère lorsqu'elle a cessé de produire un champ magnétique protecteur.

voir le film
  Apocalypse, Gaïa, Astronomie