17.07.2009
Le Cercle de l'Oratoire
Le "Cercle de l'Oratoire" est un think tank français atlantiste et néoconservateur fondé en 2001, à la suite des attentats du 11 septembre. Il se réunit dans une salle du temple protestant de la rue de l'Oratoire à Paris, d'où son nom.

Proche du PNAC (Project for a New American Century, le think tank néo-conservateur dont étaient issus les principaux membres de l'administration Bush), son but est de défendre la politique américaine auprès de l'opinion publique, le plus grand danger selon eux étant l'islamisme qu'ils qualifient à juste titre "d'islamo-fascisme" ou de "fascisme vert", mais fermant les yeux sur le fascisme pratiqué par les Etats-Unis de l'époque Bush.

Le Cercle de l'Oratoire a bien entendu soutenu l'invasion de l'Irak.

Depuis 2006, il publie une revue intitulée "le meilleur des mondes" (éditée par les éditions Denoël) dont le but initial était de défendre le bien-fondé de la guerre en Irak.

Ses principaux membres sont:
- Michel Taubmann, directeur du service Info d'Arte-Paris
- Florence Taubmann, vice-présidente d'"Amitié judéo-chrétienne"
- Bernard Kouchner, ministre de gauche puis de droite, fondateur de Médecins du Monde
- Philippe Val, directeur de Charlie Hebdo, récemment nommé directeur de France Inter
- André Glucksmann, philosophe et essayiste
- Pierre-André Taguieff, essayiste, politicologue, professeur à Sciences-Po, rédacteur en chef de la revue publiée par le Cercle de l'Oratoire, "Le meilleur des monde".
- Pascal Bruckner, essayiste
- Romain Goupil, cinéaste
- Olivier Rolin, écrivain
- Marc Weitzmann, écrivain
- Antoine Vitkine, journaliste pour Arte
- Ã?lisabeth Schemla, fondatrice du site proche-orient.info
- Jean-Luc Mouton, directeur de l'hebdomadaire protestant Réforme
- Thérèse Delpech, directrice des affaires stratégiques au Commissariat à l'énergie atomique
- Antoine Basbous, directeur de l'Observatoire des pays arabes
- Frédéric Encel, géopoliticien, spécialiste du Proche-Orient
- Cécilia Gabizon, journaliste, spécialiste des questions de l'islam au Figaro
- Mohammed Abdi, secrétaire général de l'association "Ni Putes Ni Soumises"
- Jacky Mamou, ex-président de Médecins du Monde

D'autres personnalités n'en sont pas membres mais en sont néanmoins proches en soutenant des pétitions ou des meetings organisés par le Cercle de l'Oratoire. On peut citer notamment Bernard-Henri Lévy, Alexandre Adler, Guy Sorman, et Alain Finkielkraut.

Comme on le voit, le "Cercle" est constitué d'habitués des plateaux TV et du rayon politique/actualité des librairies, toujours là lorsqu'il s'agit de dire au "public" ce qu'il doit penser, tout particulièrement lorsqu'il s'agit des Etats-Unis, d'Israel, de l'Islam et du Proche-Orient en général...


On doit notamment aux gens du "Cercle" la diffusion sur Arte d'un pur documentaire de propagande contre ceux qui osent mettent en doute la thèse officielle du 11 septembre.

On y retrouve l'inévitable Alexandre Adler, ainsi que Philippe Val dans le débat qui avait suivi la diffusion...

Voici un démontage point par point des méthodes de désinformation utilisées dans ce ce documentaire:

voir la vidéo


Le documentaire d'Arte, "Le grand complot":

1ère partie | 2è partie | 3è partie


Le débat sur Arte:
1ère partie | 2è partie