29.05.2009
La Rand Corporation et la SAIC, au coeur du complexe militaro-industiel américain et du Nouvel Ordre Mondial

Créée en 1945 par l'US Air Force et la Douglas Aircraft Company, la RAND Corporation est devenue l'un des rouages clé du complexe militaro-industriel américain. Elle se définit comme un "think tank", mais en réalité elle fonctionne comme une entreprise et brasse des milliards de dollars en vendant ses prestations au gouvernement américain et d'autres pays alliés des Etats-Unis, dont l'Union Européenne.

La RAND est orientée vers la recherche scientifique et militaire, mais aussi vers ce que les "maitres du monde" appellent "l'ingénérie sociale", c'est à dire le formatage et le contrôle de la société. Ainsi, la RAND s'occupe de questions touchant à l'éducation, la santé, la justice, les transports, l'économie, la politique industrielle, les technologies de l'information, la toxicomanie, la sécurité intérieure et la "lutte contre le terrorisme"...

La RAND se présente comme un think tank mais elle fonctionne comme une entreprise privée, en vendant (cher) ses "prestations" au gouvernement américain et à ceux des pays alliés, dont l'Union Européenne.

La Commission Européenne fait en effet appel à la RAND pour définir les orientations européennes, notamment en matière de sécurité intérieure ou de technologies de l'information et de la communication. Autrement dit, des entreprises ou organisations privées comme la RAND court-circuitent la démocratie en concevant les politiques qui sont appliquées, alors que c'est normalement la tâche des gouvernements, issus du suffrage universel. Et cerise sur le gâteau, c'est le contribuable qui payent ces organisations privées pour le spolier de son pouvoir de citoyen, son droit de vote n'étant plus qu'une coquille vide, tout comme la démocratie de façade qui est maintenue pour sauver les apparences et masquer le fait que le vrai pouvoir réside désormais en dehors des institutions démocratiques.

- Frank Carlucci ancien directeur de la CIA, ex-directeur du Groupe Carlyle, conseiller à la Sécurité nationale puis Secrétaire à la Défense de Ronald Reagan
- Donald Rumsfeld Secrétaire à la Défense de Bush, l'un des fondateurs du Project for a New American Century (PNAC, principal think tank "néo-conservateur", c'est à dire libéral-fasciste), ex dirigeant du groupe pharmaceutique Searle (fabricant de l'aspartame, un édulcorant fortement controversé; la société a ensuite été rachetée par Monsanto, Rumsfeld empochant 12 millions de dollars au passage), ex président du conseil d'administration de Gilead Sciences (qui fabrique le Tamiflu, médicament contre la grippe aviaire H5N1)
- Lewis "Scooter" Libby principal conseiller de Dick Cheney et adjoint de Wolfowitz au Pentagone,il fut alors impliqué directement dans la planification de l'invasion de l'Irak en 2003; c'est aussi l'un des fondateurs du Project for a New American Century (PNAC)
- Condoleezza Rice Conseillère à la "sécurité nationale", puis Secrétaire d'Etat de Bush, ex membre de la direction du groupe pétrolier Chevron-Texacco, ex professeur de sciences politiques à l'université de Stanford (siège des Skull and Bones)
- Paul O'Neill Secrétaire au Trésor de Bush
- Zalmay Khalilzad "ambassadeur" des USA nommé par Bush en Irak, membre du PNAC, ex conseiller de Rumsfeld


- Jean-Louis Gergorin ancien vice-président EADS, membre du Groupe de Bilderberg
- Francis Fukuyama penseur libéral, professeur à l'université Johns Hopkins de Baltimore, promoteur de l'idée d'une "fin de l'histoire" une fois la mondialisation libérale réalisée, membre du PNAC
- Pascal Lamy ex commissaire européen, actuel directeur de l'OMC, membre du Groupe de Bilderberg
- John Forbes Nash économiste et mathématicien américain, Prix Nobel d'économie en 1994
- Walter Mondale ministre des affaires étrangères de Jimmy Carter

Ont également été membres de la Rand:
- John von Neumann mathématicien hongrois, père de l'ordinateur moderne, l'un des pères de la bombe atomique et l'un des théoriciens de la guerre froide et du concept de "destruction mutuelle assurée"
- Richard Bellman mathématicien américain, inventeur de la programmation dynamique
- Constantin Melnik ancien conseiller de Michel Debré pour la sécurité et l'espionnage, sous la présidence du général De Gaulle
- Bertrand de Jouvenel écrivain et journaliste français, penseur libéral, ex rédacteur en chef du journal Le Matin, un quotidien proche du PS dans les années 1980-90, fondateur la revue Futuribles, consacré à la réflexion sur les futurs possibles et qui a eu une grande influence à l'époque de Giscard


Interview d'Alex Abella, journaliste du NYT auteur d'une enquête sur la Rand Corporation (en anglais)

voir l'interview

Liens intéressants à propos de la RAND
La Rand sur Wikipedia
La fiche de rr0.org
Une brève publiée par Le Monde
Fiche de la Rand sur l'Observatoire des think tanks



La SAIC

Autre rouage clé du complexe militaro-industriel américain, la SAIC (Science Applications International Corporation) joue un rôle assez assez similaire à la Rand Corporation. C'est l'une des plus grosses sociétés privée américaines dans le domaine du renseignement et de la défense, avec 8 milliards de dollars de profit annuel. Elle emploie 44.000 personnes, dont 25.000 sont "accréditées défense". C'est 3è plus gros fournisseur du Pentagone et de la CIA avec laquelle elle travaille très étroitement, son statut privé lui permettant d'échapper à tout contrôle public.

Ce documentaire diffusé par Canal+ fait des révélations stupéfiantes à propos de la SAIC et du rôle central quelle a joué à tous les niveaux dans l'invasion de l'Irak, avec notamment l'organisation de la "résistance" irakienne en exil, des opérations de lobbying auprès des pays de l'Union Européenne pour qu'ils soutiennent la guerre, la fabrication des fausses preuves de l'existence "d'armes de destruction massives", ou encore le lancement à Bagdad d'une télévision "indépendante".





Le reportage montre un extrait du discours d'adieu du président Eisenhower le 17 Janvier 1961. Il avertissait les Américains que le lobby militaro-industriel pourrait faire planer un jour une menace sur la liberté et la démocratie. Voici l'intégralité de son discours...





Une publicité de recrutement de la SAIC...



Regardez ce salarié modèle, cet Américain idéal selon les critères de la SAIC... on l'imagine sans états d'âme, exécutant les ordres avec abnégation et sans se poser de questions, adhérant pleinement aux valeurs de sa société... Son expression, son regard ont comme un air de déjà vu...



La ressemblance est tellement frapante qu'on peut même se demander si cette affiche nazie n'a pas servi de modèle à la SAIC...

Il faut savoir qu'après la seconde guerre mondiale, l'opération Paperclip menée par la CIA a ramené aux Etats-Unis 2000 spécialistes et scientifiques nazis, tous criminels de guerre, en les faisant échapper à la justice pour les intégrer à la machine de guerre américaine et bénéficier de leurs "compétences", alors que la guerre froide commençait. Les méthodes et les principes nazis visant l'efficacité sans s'embarrasser de scrupules ou de considérations morales se sont progressivement diffusés au coeur de la puissance américaine, transformant progressivement la première puissance mondiale en un régime de plus en plus éloigné de la démocratie.

Merci à Idéfix pour la vidéo sur la SAIC, à Jil pour la pub de la SAIC et à Photon qui a fait le parallèle avec l'affiche des jeunesses Hitlériennes !
  Etats-Unis, Maitres du Monde, Fin de la démocratie
Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:

23.01.2015


Davos 2015
25.01.2013


Davos 2013
17.02.2012


The fog of war
10.06.2011


Bilderberg 2011
29.01.2011


Davos 2011
11.08.2009


Connexions
18.02.2008


La Zone 51
20.01.2008


Davos 2008
02.04.2007


"Zeitgeist"