26.10.2016
La Chine trace la voie pour un totalitarisme "moderne"


Au début de la mondialisation néo-libérale et des délocalisations massives vers la Chine qui s'en sont suivies, les Occidentaux ont commis 2 erreurs d'appréciation majeures.

Tout d'abord, ils ont cru que la Chine se bornerait à être "l'atelier du monde", en restant centrée sur l'industrie manufacturière. En réalité, grâce aux transfert de technologies réalisés par les multinationales occidentales et à la possibilité pour les Chinois d'observer de près les méthodes de production dernier cri, la Chine a rapidement rejoint le niveau technologique des pays occidentaux et s'est mise à produire des produits hautement technologiques, notamment dans le domaine de l'électronique et du numérique. Mais grâce à son enrichissement et aux actions bien pensées et bien coordonnées d'un état très interventionniste (contrairement aux gouvernements occidentaux qui ont abandonné toute politique industrielle en laissant le champ libre à leurs multinationales), la Chine a remarquablement développé sa recherche scientifique et technologique. Elle est désormais sur le point de dépasser les pays occidentaux. Il ne se passe plus un mois sans que soient annoncés des réalisations où la Chine est à l'avant-garde de la technologie. Ainsi, le super-calculateur le plus puissant du monde a longtemps été américain, il est désormais chinois. La Chine vient aussi de lancer le premier satellite quantique. Dans le domaine militaire, elle a aussi mis au point un missile intercontinental hypersonique.

La deuxième énorme erreur des Occidentaux a été de croire que le développement économique et l'accroissement des échanges amènerait la Chine à "libéraliser" son régime, avec à la fois plus de "démocratie", une conversion au libéralisme économique, et une intégration (ou plutôt une soumission) aux réseaux d'influence du pouvoir mondial réel.

En réalité, la Chine n'est pas aux avant-postes du futur uniquement dans le domaine technologique. Elle l'est aussi dans le domaine politique. Ce n'est pas la Chine qui est appelée à adopter le modèle occidental, mais plutôt l'Occident qui va tendre à adopter le modèle politique chinois. Car celui-ci est la démonstration qu'un régime non démocratique est parfaitement compatible avec une société de consommation et "l'économie de marché", contrairement à ce qu'ont toujours cru les "experts" et intellectuels occidentaux.

Le régime des pays occidentaux est déjà en train de se rapprocher du modèle chinois. La démocratie y est de plus en plus relative, la surveillance des citoyens par l'état est de plus en plus développée et omniprésente, et les éventuelles manifestations sont de plus en plus violemment réprimées par une police de plus en plus militarisée. Certes, il y a encore des élections pour la forme, mais aucun des candidats ayant une chance d'être élu (c'est à dire disposant des financements et des réseaux nécessaires) ne représente les aspirations des citoyens. Et quel quels soient les candidats élus, ils appliqueront au final la même politique, celle élaborée en amont par le pouvoir économique et financier, La "démocratie" occidentale n'a jamais autant été une oligarchie, où le pouvoir est exercé par des personnes cooptées au sein d'une élite qui concentre à la fois le pouvoir et les richesses. Exactement comme en Chine où les dirigeants sont renouvelés à peu près au même rythme que dans les pays occidentaux mais sans être élus, coopté au sein d'une élite politique, celle des dirigeants d'un Parti unique.

Il est de plus en plus probable que la société future sera quelque part entre le "meilleur des mondes" d'Huxley et "1984" d'Orwell. Une dictature, mais "moderne", hautement technologique, et où le citoyen moyen n'aura pas conscience d'être dans une prison ni d'être un esclave. Mais où ceux qui ne s'intégreront pas au système seront impitoyablement éliminés.

Là encore, la Chine vient d'ouvrir la voie, cette fois pour le totalitarisme du futur...



Le mois dernier, le régime à décidé l'instauration d'un système de notation de chaque citoyen, avec une évaluation des comportements quotidiens par l'attribution de bons ou de mauvais points grâce à la surveillance électronique et au "big data", c'est à dire l'exploitation de l'ensemble des données administratives ou personnelles. Ainsi, des infractions routières, dire du mal du Parti, adhérer à une religion jugée indésirable, ou délaisser ses parents âgés rapporteront des mauvais points qui diminueront les avantages ou allocations attribuées par l'état, ou qui réduiront l'accès aux meilleurs emplois. Inversement, les bons points permettront d'obtenir plus facilement un crédit, d'inscrire ses enfants aux meilleurs écoles, etc.

En ajoutant à cela une sélection génétique des naissances, domaine dans lequel la Chine est également pionnière (n'ayant pas eu à s'encombrer de contraintes éthiques), nous obtenons le parfait "meilleur des mondes"...

Plus d'infos:
http://dailygeekshow.com/chine-note-citoyens/
http://www.latribune.fr/economie/international/chine-le-big-data-pour-noter-les-citoyens-et-sanctionner-les-deviants-610374.html
  Fin de la démocratie
Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:

13.01.2017


Les nouveaux chiens de garde
11.01.2017


"Bienvenue dans le pire des mondes" - Natacha Polony et Comité Orwell
11.01.2017


La "démocratie" occidentale et la Chine
05.01.2017


En route vers la fin de la démocratie
26.04.2016


L'UE contre les lanceurs d'alerte
25.02.2016


Natacha Polony interviewée par ThinkerView
20.02.2016


Prochaine crise financière: relier les points
21.10.2015


Le monde tel qu'il est devenu
09.07.2015


Une Europe au service des multinationales
26.06.2015


La nouvelle tyrannie
12.06.2012


Suivez le lapin blanc...
30.01.2012


NDAA, SOPA, PIPA, ACTA, la grande offensive contre les libertés
21.02.2011


Entre oligarchie et ploutocratie
06.02.2011


Mondialisation libérale et dévoiement des dirigeants politiques
26.01.2011


"La stratégie du choc - l'avènement d'un capitalisme du désastre"
25.03.2010


Animals - Pink Floys & George Orwell
23.03.2010


"1984" d'Orwell, là où nous mène le "libéral-fascisme"...
21.03.2010


"Zone Xtrême", l'expérience de Milgram en jeu TV
01.03.2010


De la liberté au fascisme
01.03.2010


LOPSI 2, toujours plus loin vers le fascisme
13.10.2009


Idées fortes du web
15.09.2009


La 4è guerre mondiale
31.07.2009


Des lobbies au coeur de la République
29.07.2009


Entretien avec Pierre Hillard
25.07.2009


LOPSI 2, suite d'HADOPI pour renforcer le flicage de l'internaute
18.07.2009


Big Brother City
30.05.2009


Citation - Orwell
29.05.2009


La Rand Corporation et la SAIC, au coeur du complexe militaro-industiel américain et du Nouvel Ordre Mondial
21.05.2009


Obéissance à l'autorité - L'expérience de Milgram
10.05.2009


Torture et obéissance à l'autorité testées par un jeu de télé-réalité
08.05.2009


Etats-Unis: A quoi vont servir les 600 camps de concentration de la FEMA ?
11.02.2008


Kennedy nous avait averti
 
 



Sommaire

Sommaire en images

Vidéothèque

Thèmes

Univers  

Astronomie  

Physique  

Mathématiques  

Formes  

Fractals  

Nature  

Gaïa  

Animaux  

Sciences de la vie  

Cerveau  

Spiritualité  

Vision globale  

Histoire  

Maitres du Monde  

Fin de la démocratie  

Big Brother  

Fascisme  

Islamisme  

Régime policier  

Contrôle social  

Manipulations  

Médias  

Nouvel ordre économique  

Résistance  

Société  

Géopolitique  

Etats-Unis  

Crise alimentaire  

11 septembre  

France  

Sarkoland  

OGM  

Environnement  

Sociétés secrètes  

Santé  

Black Projects  

Implants  

Apocalypse  

Futur  

Extraterrestres  

Documentaires  

Court-métrages  

Time lapse  

Films  

Musique  

Art  

Surf  

Fun  

Cyber  

Diaporama  

Humour  


Rechercher



Recherche avancée 

News


Revue de presse

Village


Humans Village
Le site participatif de syti.net
En savoir plus

Bibliographie


Bibliographie
contre la pensée unique

Planète




Position du jour et de la nuit







Le Soleil en direct
avec le satellite Soho