11.01.2017
La "démocratie" occidentale et la Chine

De plus en plus de personnes l'ont bien compris désormais, la "démocratie" des pays occidentaux n'est plus d'une façade. Quel que soit le résultat des élections qui continuent d'être organisées, c'est à peu près la même politique qui est finalement appliquée puisqu'elle est de toute façon décidée en amont du pouvoir politique, par les tenants du pouvoir économique et financier, les responsables politiques n'en étant que les exécutants, les courroies de transmission interchangeables afin de faire passer la pilule auprès du bon peuple le mieux possible.

Dans un documentaire de John Pilger sur les relations entre les Etats-Unis et la Chine ("The coming war on China"), Eric Li, un entrepreneur chinois qui a fait ses études aux Etats-Unis, résume impeccablement ce qu'est réellement la "démocratie" occidentale et quelle est la vraie différence entre le capitalisme et le système chinois...




"Aux Etats-Unis, vous pouvez changer de parti, mais vous ne pouvez pas changer de politique.
En Chine, vous ne pouvez pas changer de parti, mais vous pouvez changer de politique
".

En 65 ans, la Chine a été dirigée par un seul parti, et pourtant les changements politiques qui ont eu lieu en Chine durant ces années ont été plus importants et plus vastes que ceux de n'importe quel autre pays.

La Chine est une économie de marché, mais ce n'est pas un pays "capitaliste". Voila pourquoi: il est impossible qu'un groupe de milliardaires contrôlent le Politburo de la manière dont des milliardaires contrôlent la politique aux USA. En Chine donc, vous avez une économie de marché prospère, mais le capital ne s'élève pas au-dessus de l'autorité publique. Le capital n'a pas de droits consacrés. Aux Etats-Unis, le capital, les intérêts du capital, et le capital lui-même, se placent à la tête de la nation. L'autorité publique ne contrôle plus le pouvoir du capital. C'est pour ça que les USA sont un pays "capitaliste". Et pas la Chine."
  Fin de la démocratie
Sélection d'articles sur les mêmes thèmes: