08.04.2016
Macron, pour une gauche de droite au service des patrons

Emmanuel Macron vient de créer un nouveau mouvement politique, pas vraiment un parti pour ne pas concurrencer ouvertement le PS, plutôt une sorte de rassemblement qui dit vouloir réunir à la fois des idées de droite et de gauche. On se demande bien quelles idées de gauche quand il s'agit de Macron... Ceci dit, vu que la gauche officielle est désormais complètement de droite, il n'y a plus trop de contradictions. Ce sera donc une synthèse des idées de droite et des idées de droite, c'est à dire le néolibéralisme qu'on nous fait avaler de force depuis 30 ans dans tous les pays occidentaux quel que soit le parti au pouvoir.

Et pour dissiper toute ambiguité éventuelle, le siège du nouveau "mouvement" de Macron est hébergé à l'Institut Montaigne, un think tank néolibéral très proche du MEDEF et qui a été fondé il y a 20 ans par Claude Bébéar, l'ex PDG d'AXA. L'Institut Montaigne est actuellement présidé par Henri de Castries, PDG d'Axa et... président depuis 2012 du Groupe de Bilderberg (poste auquel il a succèdé à Etienne Davignon).

Notons que le mouvement de Macron se nomme "En marche !". Un nom bien creux, chacun peut y projeter ce qu'il veut, ça permet de ratisser large. Ca rappelle "Forza Italia", le parti créé par Berlusconi. Ce genre de nom est caractéristique de ceux dont le programme est également bien creux, se limitant en réalité à servir les intérêts des grandes entreprises et des plus riches.

Plus d'infos
  France
Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:

07.03.2011


Révolution
20.01.2011


Hyper inflation