17.06.2009
Comment le Roi et sa cour profitent de votre argent
Commençons par le Roi... Le député René Dosière, spécialiste des comptes de la présidence vient de publier un rapport qui montre une explosion des dépenses de l'Elysée depuis que Sarkozy s'y est installé.

Les frais qui étaient auparavant payées par différents ministères ont été intégrés dans le budget de l'Elysée, une augmentation était donc normale. Mais à périmètre comparable, les dépenses ont augmenté de 18,5% en 2008 à 113,2 millions d'euros (presque un milliard de francs).

Dans les chiffres publiés par la présidence, les réceptions, la nourriture, le téléphone et le courrier, les carburants, l'électricité, les fournitures administratives et l'informatique sont regroupés dans une même rubrique qui est en augmentation de 51%. La garden party du 14 juillet a coûté à elle seule 475.523 euros en 2008 contre 419.213 euros en 2007. "Plus la présidence avance, plus le rythme des dépenses s'accélère" note le rapport.

On a aussi appris grâce à la presse britannique (dans le Telegraph, le Sun et le Daily Mail) que le budget fleurs de l'Elysée a été de 788 euros par jour en 2008. Selon le Telegraph, Carla Bruni raffolerait des jolies fleurs fraiches pour agrémenter le palais.

On peut aussi ajouter à la facture les 500.000 euros que coûtera la réunion des parlementaires en Congrès à Versailles pour écouter le monologue de Sa Majesté, sans avoir le droit de lui répondre, comme le prévoit la réforme de la constitution que Sarkozy a fait adopter en 2008.



Par ailleurs, Nicolas Sarkozy a voulu son "Air Force One" (le Boeing 747 du président américain). Grâce à notre argent, il s'est payé un Airbus A330 qui sera aménagé spécialement pour lui, avec les mêmes équipement qu'Air Force One. Il y aura une zone de travail avec un espace secrétariat, des ordinateurs, des moyens de reproduction et de communication cryptés, ainsi que des leurres anti-missiles. Coût total: 280 millions d'euros. Même la machine à café de l'avion a été choisie sans lésiner sur la dépense, elle a couté à elle seule 25.000 euros. Oui, vous avez bien lu !

Les précédents présidents disposaient d'un A319 qui n'offre que 40 places, compte tenu des aménagements intérieurs spéciaux (salons, chambres, douche, etc). Et contrairement au A330, l'A319 n'était pas un long courrier et obligeait donc à faire une escale pour rejoindre des destinations comme la Chine ou l'Amérique du Sud.

Selon le Canard Enchainé, Sarkozy a aussi ordonné à l'armée de renouveler les 8 avions qui composent la flotte présidentielle de l'ETEC (Escadron de Transport d'Entraînement et de Calibration), jugeant qu'ils étaient devenus trop vieux. Cet escadron comprend deux Airbus A319, deux Falcon 900, quatre Falcon 50 (jets de 8 à 13 places), sept TBM 700 et trois hélicoptères Super Puma. Le coût moyen d'une heure de vol est de 4.500 euros.

Les 4 Falcon 50 seront donc remplacés par des Falcon 2000, les 2 Falcon 900 par des Falcon 7X, et les deux A319 remplacés par deux A330. Le coût total de ce renouvellement est tenu secret, mais il est estimé entre 100 et 300 de millions d'euros.

Il est vrai que les avions de l'ETEC avaient entre 20 et 30 ans et auraient coûté de plus en plus cher en maintenance. Le réacteur de l'un des A319 a d'ailleurs pris feu alors que l'appareil roulait sur la piste avant d'entamer la tournée africaine de Sarko en mars 2009.

A la flotte de l'ETEC s'ajoute celle de L'Escadron de Transport 3/60 Esterel qui comprend 5 avions basés à Roissy: trois Airbus A310-300, entrés en service en 1994 et deux A340, à long rayon d'action (12000 km) acquis d'occasion en 2006. Ces appareils sont régulièrement utilisés lors des voyages présidentiels, mais ne sont pas aménagés spécialement pour les VIP.

Il reste que depuis l'arrivée de Sarkozy à l'Elysée, les frais de voyages en avion ont explosé, en hausse de 50% par rapport son prédécesseur. Il a même utilisé plusieurs avions simultanément pour certains de ces voyages (2 avions pour ses vacances d'été aux Etats-Unis, 3 avions pour son déplacement en Egypte).



Continuons avec le premier ministre du Roi, François Fillon. Début juin, il est parti en week-end à Marrakech chez des amis. Il a utilisé le Falcon 50 de l'ETEC. Coût pour les contribuables: 187.272 euros, soit 141 années de salaire d'un smicard. (chiffres donnés par Le Canard Enchainé du 10 juin)

Enfin, les amis du Roi... L'acteur Christian Clavier est un grand ami de Sarkozy. On se souvient du préfet de police révoqué pour n'avoir pas réussi à empêcher des militants nationalistes corses d'occuper sa villa à Porto Vecchio en août 2008. Depuis, pas moins de 11 policiers sont mobilisés en permanence pour surveiller la propriété de l'acteur. Selon le Canard Enchainé, la facture s'élèverait à 400.000 euros en dix mois rien que pour les salaires.