22.05.2007
Sarkozy va créer un "ministère de l'identité nationale"

Et voilà, ça n'a pas traîné, la transformation de la France en un état policier semblable aux Etats-Unis est confirmée. A peine en fonction, Nicolas Sarkozy a décidé de créer le "Conseil de la Sécurité Nationale", version française du National Security Council (NSC), l'organisme américain qui supervise les question de sécurité intérieure et extérieure. Sur ordre de George W.Bush, le NSC a créé un département spécial appelé "homeland security" qui organise l'espionnage des citoyens américains (surveillance des mails, des transactions bancaires, etc).

Le "homeland security" publie aussi quotidiennement une "météo" des risques terroristes, avec un niveau de 1 à 5 associé à des couleurs, le tout afin d'entretenir le sentiment de peur du public (indispensable pour que celui-ci soit demandeur de "sécurité" au détriment des libertés).
Il ne manque plus qu'un attentat terroriste à Sarkozy pour promulguer un "Patriot Act" à la française et réduire les libertés fondamentales comme l'habeas corpus" qui interdit les emprisonnements sans jugement et pour une durée indéterminée.

Ca tombe bien pour Sarkozy: dans un communiqué publié le 15 mai, un groupe terroriste lié à Al Quaida, les "brigades Abou Hafs al-Masri" (à l'origine des attentats de Londres) ont annoncé leur intention de mener "une campagne djihadiste sanglante" en France. "Maintenant que vous avez choisi Sarkozy, le croisé et le sioniste assoiffé du sang des enfants, des femmes et des vieillards musulmans (...), nous vous avertissons que les prochains jours verront une guerre sans merci dans la capitale de Sarkozy."
  Sarkoland, Fascisme
Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:

07.03.2011


Révolution
20.01.2011


Hyper inflation